POP

Mis en avant

Un nouveau lien a été ajouté à la plateforme des Ressources numériques proposées par la bibliothèque sur son site internet.

Il s’agit de POP, qui signifie plateforme ouverte du patrimoine. Elle regroupe et rend accessibles plusieurs bases de données historiques. Une gigantesque caverne d’Ali Baba riche de près de 3,5 millions de notices vérifiées et documentées par le Ministère de la Culture français et ses partenaires. Dans ses rayonnages virtuels vous accéderez:

• aux collections des musées de France (base Joconde) ;
• au patrimoine architectural, protégé et non-protégé (base Mérimée) ;
• au patrimoine mobilier, protégé et non-protégé (base Palissy) ;
• aux fonds photographiques reçus, conservés et/ou constitués par le Ministère (base Mémoire)
• aux œuvres spoliées en dépôt temporaire dans les musées (base MNR)

La plateforme offre aussi sur sa page d’accueil des entrées thématiques bienvenues pour ne pas s’égarer dans le dédale de cette immense galerie. Photos, peinture et dessin, mode, voyages…à vous de choisir.

Pop a été lancée cet été, elle est encore en phase expérimentale. Elle est cependant déjà pleinement opérationnelle et réserve de belles surprises au détour d’une recherche. Pop se présente sous la forme d’un moteur de recherche classique avec un champ pour y préciser votre requête.

BY  · SEPTEMBRE 22, 2019

POP

Cliquez sur l’image pour accéder à la plateforme.

Pour en savoir plus cliquez sur le lien ci-dessous qui vous donnera accès au site de Fidel Navamuel.

Pop. Un accès libre à toutes les bases historiques du ministère de la Culture

Nouvelles pages

Mis en avant

onglet

Sous l’onglet Littérature française, vous trouverez 2 nouvelles pages.

  • La première contient une frise littéraire pour chacune des périodes retenues se situant entre 1000 et 2020 et, de manière non exhaustive, vous propose des auteurs pour chaque période sélectionnée.
  • la deuxième vous propose des liens pour chaque auteur sélectionné pour Le Roman des Romands.

N’hésitez pas à nous transmettre d’autres sources pertinentes ou à nous communiquer des liens obsolètes. Un grand merci d’avance pour votre précieuse collaboration !

 

e-mail

Mis en avant

Sandbox_Messagerie_Electronique 

Aux enseignantes et enseignants du gymnase ainsi qu’à leurs élèves :

Vous avez reçu une adresse e-mail educanet2.ch mais vous ne vous rendez que très peu sur cette plateforme. La bibliothèque communique avec vous par l’intermédiaire de cette adresse e-mail institutionnelle (annonces de réservation – vos prêts arrivent à échéance – rappels – communications personnelles). Il est important que vous receviez nos messages et que vous les lisiez. Vous pouvez dévier les mails reçus sur l’adresse educanet2.ch sur votre adresse mail privée.

Voici comment procéder :

E_1

  1. Connectez-vous sur la plateforme educanet2.ch
  2. Cliquez sur Messagerie  E_2
  3. Cliquez sur PréférencesE_3
  4. Cliquez sur Règles
  5. Cliquez sur Redirection
  6. Notez l’adresse e-mail sur laquelle vous désirez transférer les mails institutionnels
  7. Cliquez sur Enregistrer les modificationsE_4

N’oubliez pas de vous déconnecter de la plateforme educanet2 ! (déloguer)

 

 

 

 

 

 

 

Rentrée scolaire

Mis en avant

RS

Nous vous souhaitons à toutes et tous une excellente année scolaire pleine de belles surprises, de rencontres et de belles découvertes.

Vous êtes les bienvenues et les bienvenus à la bibliothèque et n’oubliez pas que nous sommes à votre disposition pour vous aider ou vous aiguiller dans vos recherches !

 

Journée anthropocène

Notre atelier « Bombes à graines » a eu du succès et les élèves ont pu s’initier à la botanique. La confection des « bombes à graines » a permis des échanges autour du thème de la biodiversité.

Un immense merci à Lara Graz qui a mis ses connaissances et compétences au service de cet atelier.

Grève des femmes

pageduweb.480x270

Vendredi 14 juin 2019

 A l’occasion de la grève des femmes, service minimum assuré dès 15h24*

 

*C’est l’heure à laquelle, en prenant en compte la différence salariale moyenne, les femmes ne sont plus payées.